Aurora Australis

Aurora Australis

Aurora Australis

Bijoux contemporains d’Australie


Pour la première fois en Amérique du Nord, une exposition exceptionnelle réunit 17 artistes australiens en bijoux contemporains. Portant le nom métaphorique de Aurora Australis, cet événement se tiendra du 1er juin au 15 juillet 2018 à la Galerie Noel Guyomarc’h, la seule galerie dédiée à cette discipline au Canada. Une occasion unique de découvrir le talent des créateurs australiens. 

CM 2014 bracelet

Les paysages exceptionnels, la diversité incomparable de la nature et la rencontre avec l’art indigène ont toujours été des sources d’inspiration et de réflexion en art. Aujourd’hui, d’autres questionnements rejoignent les préoccupations contemporaines : l’identité, l’environnement urbain et naturel, la politique, la vision du réel… Le bijou de création ne fait pas exception. L’isolement géographique justifie sans doute une absence de visibilité sur la scène nord-américaine. Pourtant, cette discipline est très dynamique que ce soit à Melbourne, Sydney ou Canberra. Encouragés par divers organismes gouvernementaux et par les musées qui font régulièrement l’acquisition d’œuvres, ces artistes méritent une plus grande visibilité. Après la Finlande, la France, l’Espagne, les Pays-Bas et Taïwan, cette exposition s’inscrit également dans les intentions de la galerie de faire découvrir les bijoux d’ailleurs. 

Maureen Faye-Chauhan_3brooches copie 2

«Aurora Australis rassemble 17 artistes australiens contemporains dont le travail, tant dans la forme que dans les matériaux, est totalement unique. Les pièces sélectionnées se veulent une illustration de l’ampleur et de la qualité de la production australienne actuelle, soutenue et animée par une communauté engagée d’artistes, de professeurs et d’institutions », commente Katie Scott, propriétaire de Gallery Funaki de Melbourne et commissaire invitée.

L’impressionnante sélection de Katie Scott invite au voyage, à la réflexion, et à poser un regard sur de nouvelles possibilités expressives et esthétiques du bijou. De plus, les approches, tant dans les idées que dans les matériaux, sont si variées que l’exposition met en lumière la pluralité de ce pays lointain qu’est l’Australie, qui se révèle non pas comme un lieu unique, mais comme plusieurs lieux réunis ; et non pas comme une seule nationalité, mais comme le cumul d’histoires et d’expériences multiples. 

Katie Scott déclare d’ailleurs à ce propos : « Lorsque Noel Guyomarc’h m’a proposé de monter cette exposition, je n’ai pas voulu chercher de thème propre à rassembler tous ces artistes. Ce sont au contraire les différences dans les préoccupations et les approches artistiques de chacun que je trouvais intéressantes. » Une exposition d’envergure muséale à ne manquer sous aucun prétexte.

Du 1er juin au 15 juillet 2018 à la Galerie Noel Guyomarc’h

www.galerienoelguyomarch.com

Sue-Lorraine-Faces-pendants-copie

ARTICLE SUGGÉRÉ

La maison Edéenne

La maison Edéenne

DES BIJOUX-PORTRAITS UNIQUES TEXTE : DIANE STEHLÉ Fondée en 2003, la Maison Édéenne réalise des pièces uniques de…

LIRE LA SUITE
Stanbrooke: Des appartements-boutique à louer au centre-ville de Montréal

Stanbrooke: Des appartements-boutique à louer au centre-ville de Montréal

Stanbrooke Texte : Diane STEHLE Le Groupe Brivia et le Groupe Gansu Tianqing Real Estate, partenaires du projet…

LIRE LA SUITE
Miami: la magic city

Miami: la magic city

TEXTE : DIANE STEHLE   Avec ses plages, ses quartiers Art déco et sa vie nocturne très animée,…

LIRE LA SUITE
Four Seasons Montréal: Le luxe et l’art de vivre au coeur de Montréal

Four Seasons Montréal: Le luxe et l’art de vivre au coeur de Montréal Populaire

LE NOUVEL ÉPICENTRE DU LUXE ET DE L’ART DE VIVRE AU CŒUR DE MONTRÉAL TEXTE : DIANE STEHLÉ…

LIRE LA SUITE