Des écharpes Niminimi pour UNICEF

Des écharpes Niminimi pour UNICEF

Des écharpes Niminimi pour UNICEF

Dessins Niminimi s’associe avec les Amis de l’UNICEF afin de conscientiser la population canadienne et d’amasser des fonds pour UNICEF Canada.

Dessins Niminimi a collaboré avec l’artiste sud-africaine Katherine Ambrose pour créer une écharpe dont le produit sera versé à UNICEF. Katherine Ambrose est connue pour ses représentations de la vie rurale africaine. Illustrant des enfants noirs dans un milieu rural, l’écharpe de soie de 36 po x 36 po, ainsi que le carré de poche assorti de 13 po x 13 po, portent bien leur nom, inspiré du proverbe africain « Ça prend tout un village pour élever un enfant ». Lorsqu’elle a choisi le dessin pour l’écharpe, la propriétaire Nimi Nanji-Simard voulait absolument qu’on y voie des enfants noirs. « Je suis arrivée d’Afrique en tant que réfugiée politique et si les gens n’ouvrent pas leur cœur et leur porte, je ne crois pas que la société peut progresser », explique-t-elle.

Pour chaque achat en ligne de l’écharpe et du carré de poche, des dons respectifs de 100 $ et de 30 $ seront remis aux Amis de l’UNICEF. Les sommes d’argent ainsi amassées s’ajouteront aux collectes de fonds du Gala de l’UNICEF 2017 à Montréal, qui soulignera le 70e anniversaire de l’organisme.

UNICEF est un organisme mondial sans but lucratif dont la mission est de veiller à ce que les enfants aient accès aux droits fondamentaux de la personne, c’est-à-dire à un abri sûr, à l’alimentation, à la protection contre les catastrophes et les conflits, ainsi qu’à l’égalité.

Nimi Nanji-Simard a lancé Dessins Niminimi en 2014. Sa première collection est composée de dessins originaux inspirés de sa vie d’autrefois en Afrique et de sa vie actuelle à Montréal. Ses écharpes ont été portées par des personnalités célèbres, telles que Sophie Grégoire-Trudeau, la politicienne française Christine Lagarde et la journaliste de mode Lisa Tant.

– RENEE HENRY
Photo : Écharpe UNICEF « Ça prend tout un village pour élever un enfant » inspirée par les œuvres de l’artiste sud-africaine Katherine Ambrose qui illustrent la vie africaine en milieu rural.

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le Parloir – caves privées: un club privé pour amateurs de vin

Le Parloir – caves privées: un club privé pour amateurs de vin

Pour le plus grand plaisir des épicuriens et épicurieux de la métropole, Le Parloir – caves privées a…

LIRE LA SUITE
Nespresso and Toqué!: une collaboration réussie

Nespresso and Toqué!: une collaboration réussie

Nespresso innove à nouveau. Pour la première fois, l’association entre la haute gastronomie et la marque de café…

LIRE LA SUITE
Un séjour à New York au volant de la Lincoln MKX 2017

Un séjour à New York au volant de la Lincoln MKX 2017

Alors que la Fashion Week battait son plein, LUXE magazine a profité d’un séjour dans la Grosse Pomme…

LIRE LA SUITE
Un salon nomade haut de gamme

Un salon nomade haut de gamme

Texte: Diane Stehlé Sophie Tessier, propriétaire de La Rousse Espace Beauté, un salon de coiffure haut de gamme…

LIRE LA SUITE