Folles des chaussures

Folles des chaussures

Folles des chaussures

Saviez-vous qu’une simple recherche sur le Web avec les mots « accro chaussures » ou « shoes addict » (pour la France!) conduit à des dizaines – voire des centaines – de blogues sur la folie des chaussures? En fait, la passion des chaussures, qui frise la dépendance chez certaines femmes, n’est pas un nouveau phénomène mais il perdure, à l’encontre de toute logique économique ou écologique. « J’en suis témoin toutes les semaines », affirme Marie-Christine Deveault, propriétaire de la très branchée boutique Tohu Bohu, située dans le quartier Saint-Roch. « Certaines vont même jusqu’à acheter des chaussures à talons hauts qu’elles ne porteront pas, ou si peu, parce qu’elles sont jolies à voir dans leur garde-robe! »

Au-delà de l’amour pur et simple suscité par l’objet, il y a bien sûr son aspect utilitaire. Le mode de vie actuel de la plupart des gens englobe des activités reliées au travail, aux sports, aux loisirs, aux échanges sociaux, bref à une diversité de sphères à l’intérieur desquelles les besoins diffèrent. Escarpins, ballerines, espadrilles, bottes, sandales, souliers de course, tous les types de chaussures se déclinent en une quantité de sous-catégories adaptées aux nombreux aspects de nos vies trépidantes. Les fabricants et les designers l’ont bien compris : c’est en misant sur nos multiples besoins (ou désirs!) qu’ils créent et mettent en marché une panoplie de nouveaux produits, dont les matières, les styles et les couleurs varient, imposant du même coup les fluctuations de la mode.

 

Les tendances de l’été

Ah la mode! Qu’on y résiste ou non, on s’y intéresse quand même et, au final, elle influence nos choix. Alors, qu’en est-il des tendances dans le monde de la chaussure pour la saison d’été 2013? Pratiques et confortables, les chaussures à talons compensés ont toujours la cote pour la saison qui vient et il en va de même pour les sandales de type spartiate, très présentes l’année dernière. L’escarpin et la ballerine, sous toutes les formes, restent très in. « Il y a peu de sandales, nous apprend la propriétaire de Tohu Bohu, les chaussures sont plutôt fermées, souvent plates et sans talons. Et la tendance est à la transparence, surtout dans les talons. » Talons de forme parfaitement carrée, pour plusieurs modèles, au grand bonheur de celles qui tanguent sur des talons aiguilles…

Côté matières, « énormément de cuir verni, selon Marie-Christine Deveault, et beaucoup de matières synthétiques. Du plastique très coloré, pour les escarpins par exemple, et parfois transparent, dans le cas des sacs à main. La finition de cette matière plastique est tellement travaillée que ces sacs peuvent coûter jusqu’à 600 $! On remarque aussi du satin de diverses couleurs sur les modèles de soirée, des paillettes, des brillants, etc. »

Et les couleurs? « Les teintes pastel et les couleurs “néon”, à l’effet rétro, sont très en vogue et la couleur peau, très populaire », de l’avis de Marie-Christine Deveault.

Pour les hommes et les filles…

Concept unique à Québec la boutique Tohu Bohu offre, en plus des chaussures – hommes et femmes – et des accessoires mode, un étage consacré aux soins esthétiques de manucure et de pédicure. « C’est un espace qui peut être loué pour des événements sociaux, des soirées de filles, par exemple. Elles s’y réunissent pour recevoir des soins, placoter et magasiner », explique la propriétaire.

Donc, pour marcher d’un pied léger durant la belle saison, il suffit de bien choisir. Et surtout, de résister à la folie des chaussures…

– SYLVIE LAMOTHE
PHOTOGRAPHIES : MICHEL ROY

 


ARTICLE SUGGÉRÉ

Aurora Australis

Aurora Australis

Bijoux contemporains d’Australie Pour la première fois en Amérique du Nord, une exposition exceptionnelle réunit 17 artistes australiens…

LIRE LA SUITE
La maison Edéenne

La maison Edéenne

DES BIJOUX-PORTRAITS UNIQUES TEXTE : DIANE STEHLÉ Fondée en 2003, la Maison Édéenne réalise des pièces uniques de…

LIRE LA SUITE
Caroline Néron en six questions

Caroline Néron en six questions

en six questions Texte : DIANE STEHLE Avec une entreprise comptant 200 employés et réalisant un chiffre d’affaires…

LIRE LA SUITE
Des création haute couture sur mesure

Des création haute couture sur mesure

© Monique Weston Qui n’a jamais rêvé de porter une robe magnifique pour briller de mille feux le…

LIRE LA SUITE