Nicole Taillon: Le succès retentissant d’une sculpteure de bronze

Nicole Taillon: Le succès retentissant d’une sculpteure de bronze

Nicole Taillon: Le succès retentissant d’une sculpteure de bronze

 

Véritable figure emblématique de la sculpture sur bronze, Nicole Taillon réalise des œuvres magistrales. C’est avec un don hors du commun que l’artiste mélange la matière et le mouvement pour donner vie à des sculptures prodigieuses. Ses pièces, d’un style profondément original, sont prisées par des collectionneurs d’ici et d’ailleurs, qui reconnaissent l’ampleur de son talent!

Un parcours à part

Originaire du Lac-Saint-Jean, Nicole Taillon vit maintenant à Magog et est propriétaire de la Galerie Bistrot Carpe Diem. Il s’agit d’un véritable lieu culturel où se rassemblent arts visuels (on peut y admirer ses œuvres et celles d’autres artistes importants), musique, conférences… et un irrésistible bar à vin! Cet endroit de luxe est représentatif du côté polyvalent et des multiples intérêts de l’artiste. Bien qu’elle pratique la sculpture depuis plus de vingt ans, Nicole Taillon a étudié les mathématiques, la psychologie, le design, la sérigraphie et le graphisme. C’est en autodidacte qu’elle s’initie à la sculpture, en apprenant à maîtriser toutes les étapes.

Un succès national et international

Nicole Taillon est une sommité internationale en matière de sculpture sur bronze. C’est une artiste reconnue à la fois par ses pairs, par les institutions et acclamée par le public! Un tour de chapeau, peu commun dans le difficile monde des beaux-arts. Au moment de cet entretien, elle venait tout juste de terminer une pièce de cinq pieds, qui a été présentée à New York dans le cadre de l’Artexpo, un événement artistique international de haute importance. Ses œuvres se trouvent dans plusieurs galeries de renoms. Ce n’est pas qu’au Québec que le public réclame ses œuvres, jusqu’à cinquante pour cent de ses sculptures sont vendues à l’international!

Une artiste implantée au cœur de Québec!

Parmi les prestigieuses collections privées dans lesquelles ont retrouvent des œuvres de Nicole Taillon, on compte celle du Musée national des beaux-arts du Québec. D’ailleurs, l’artiste occupe une place particulière dans le paysage urbain de la Capitale-Nationale. Une plaque de bronze sculptée, réalisée par l’artiste et commandée par Parc Canada trône sur les plaines d’Abraham. Nicole Taillon est à l’origine d’une autre œuvre importante d’art public à Québec : « Le Grand Bienvenue ». Une œuvre colossale implantée dans le Vieux-Québec sur les terrains de la Caisse Desjardins. La sculpture représente un personnage aux mouvements amplifiés, qui s’apparente à un fou du roi en transe. « Ce que j’aime des sculptures de grand format, c’est qu’elles sont accessibles à tout le monde. J’aime travailler avec ces dimensions énormes et l’interactivité entre les passants et la sculpture », explique l’artiste, qui fait habituellement des pièces de plus petits formats.

Sculpter le bronze

Sculptures de Nicole Taillon sont facilement reconnaissables. Ses pièces représentent des formes humaines, animales, ou des êtres entre les deux, inspirés de la mythologie et de l’astrologie. Ses créatures de bronze bougent dans l’espace avec des gestes expressifs et exagérés, dans une tension perceptible où l’équilibre n’est jamais acquis. « Mes sculptures ressemblent à la vie, aux premiers pas que l’on fait quand on est enfant. », explique l’artiste. La méthode de travail de Nicole Taillon est instinctive. « Je pourrais reproduire un visage que je connais depuis longtemps, sans utiliser de photos ou faire de dessins préalables », dit-elle. C’est en travaillant la matière directement que la sculpture prend vie. « J’entre dans une sorte de transe où mes mains me précèdent dans la création », explique-t-elle. L’émotion passe directement dans la glaise, « sans intellectualisation »

Cette émotion qu’infuse Nicole Taillon à ses œuvres ne manque pas de toucher le public. « Je fais de la sculpture expressive », explique-t-elle. « J’ai vu plus d’une vingtaine de personnes fondre en larmes devant une de mes pièces. C’est quelque chose d’inexplicable, comme si la sculpture ouvrait une porte menant à des émotions profondes et enfouies ». Sa matière de prédilection est le bronze, mais d’autres matières comme la pierre, le quartz ou le verre viennent s’y mélanger et offrent ainsi des textures empreintes de possibilités. Depuis quelque temps, l’artiste ajoute un élément de joaillerie à ses pièces, avec des placages d’or et d’argent (elle utilise entre autres des feuilles d’or de vingt-quatre carats). Cette nouvelle technique apporte à la fois un effet de coloration à la sculpture et une préciosité supplémentaire se rapprochant de celle d’un bijou.

 

WWW.NICOLETAILLON.COM

 

Au Québec, on retrouve
les œuvres de Nicole Taillon dans
les galeries suivantes :

GALERIE JEANNINE BLAIS,
NORTH HATLEY
www.galeriejeannineblais.com

GALERIE CARPE DIEM,
KNOWLTON
www.galeriecarpediem.ca

 

ARTICLE SUGGÉRÉ

Ed Fornieles

Ed Fornieles

Un artiste post-internet en pleine expansion À 34 ans, Ed Fornieles compte parmi les jeunes artistes les plus…

LIRE LA SUITE
Art et culture

Art et culture

Nick Cave, Soundsuit, 2015, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa.© Nick Cave, avec l’autorisation de Jack Shainman Gallery,…

LIRE LA SUITE
Art Basel Miami Beach 2017

Art Basel Miami Beach 2017

Texte: Barbara Stehlé Cette année se tenaît la 16e édition d’Art Basel à Miami. Cette foire d’art moderne…

LIRE LA SUITE
L’art à l’honneur dans Griffintown: une visite chez Arsenal art contemporain

L’art à l’honneur dans Griffintown: une visite chez Arsenal art contemporain

Arsenal art contemporain Montréal se consacre depuis son ouverture en 2011 à la diffusion et à la promotion…

LIRE LA SUITE