VOTRE MAGAZINE EN LIGNE DU LUXE IMMOBILIER & ART DE VIVRE

Accueil / Lifestyle  / Jouets  / Alexandre Beauregard : créateur de montres-bijoux

Alexandre Beauregard : créateur de montres-bijoux

Bien connues en Suisse et dans le monde très select de la haute joaillerie, les montres BEAUREGARD réunissent l’horlogerie et la joaillerie de manière inédite. Fondée par le montréalais Alexandre Beauregard et basée à Genève, l’entreprise propose des garde-temps suisses d’exception au design audacieux, sertis de pierres sublimes polies à la main et offerts en pièces uniques. Au-delà de simples montres, ces pièces sont de véritables œuvres d’art dont les prix atteignent 250 000 $. Rencontre avec un artiste de talent.

 

Alexandre Beauregard (au centre) entouré de François Ruel, dessinateur 3D (à droite), et d’Yves Saint-Pierre, artiste lapidaire (à gauche)

Comment est née votre passion pour les montres?

Ma première rencontre avec l’horlogerie remonte à l’adolescence alors que je développais avec un ami des montres atypiques dans le garage de mon père.

Pourtant, vous n’avez pas choisi immédiatement d’en faire un métier…

Non, la vie m’a mené vers d’autres horizons. J’ai créé trois entreprises : une blanchisserie desservant les grands hôtels de Montréal, un commerce de pierres précieuses et une entreprise de gestion immobilière. Mais, il y a dix ans, ma passion pour l’horlogerie est revenue en force. J’ai alors décidé de me rendre à Genève afin de rencontrer des professionnels de l’industrie pour leur présenter mon projet et solliciter leurs compétences. Pendant cinq ans, j’ai voyagé tous les mois entre Montréal et la Suisse. Je me suis formé sur le terrain, puisque, avec ma vie de famille, il m’était impossible de retourner sur les bancs d’école. Enfin, en 2014, j’ai fondé ma société à Genève, BEAUREGARD SA.

Votre atelier est à Montréal, mais vos montres sont fabriquées en Suisse. Expliquez-nous votre processus de création.

La Suisse dispose d’une industrie mature unique en horlogerie et s’impose comme le seul endroit au monde réunissant toutes les compétences utiles à la fabrication de montres de haute horlogerie.

 

Toutes nos collections sont donc produites et assemblées en Suisse. Comme je suis Montréalais de naissance, j’ai choisi de mettre sur pied un atelier de taille de pierre et de développement qui me permet de réaliser le design des pièces ainsi que d’effectuer le travail de haute joaillerie à Montréal. Je suis assisté dans ce travail par Yves Saint-Pierre, un artiste lapidaire de renommée mondiale, et par François Ruel, un spécialiste en modélisation 3D.

Parlez-nous de vos collections.

Il y a un an, notre première montre, Dahlia, a été sélectionnée au Grand Prix d’Horlogerie de Genève, ce qui a concrétisé officiellement la naissance de BEAUREGARD.

 

Dahlia propose un cadran de haute joaillerie fait de pierres polies à la main dans nos ateliers et animé par un mouvement de haute horlogerie avec tourbillon volant central. Je me suis tout permis pour la création et la réalisation de cette collection, refusant de choisir entre haute horlogerie et haute joaillerie.


 

Il y a un an, notre première montre, Dahlia, a été sélectionnée au Grand Prix d’Horlogerie de Genève, ce qui a concrétisé officiellement la naissance de BEAUREGARD.

 

Dahlia propose un cadran de haute joaillerie fait de pierres polies à la main dans nos ateliers et animé par un mouvement de haute horlogerie avec tourbillon volant central. Je me suis tout permis pour la création et la réalisation de cette collection, refusant de choisir entre haute horlogerie et haute joaillerie.

Quelles sont les caractéristiques distinctives des montres BEAUREGARD?

BEAUREGARD est l’incarnation de ma passion pour les pierres fines et la complexité mécanique, pour les beaux objets et le génie humain. Le cadran est le canevas sur lequel j’ai laissé libre cours à mon imagination et l’élément le plus distinctif de mes créations. Un travail technique considérable a été nécessaire afin que cet important volume corresponde aux standards de la haute horlogerie. Il est impératif pour moi que mes montres soient reconnaissables au premier coup d’œil et inspirent des émotions fortes.

Vous avez été le premier Canadien à être primé au Grand Prix d’Horlogerie de Genève, il y a tout juste un an. Comment avez-vous vécu ce moment?

J’ai été très honoré d’être sélectionné aux côtés de marques prestigieuses comme Van Cleef & Arpels, Chopard et Bvlgari. Cette distinction est une très belle reconnaissance de notre travail, d’autant qu’il s’agissait du premier modèle présenté par notre jeune marque.

Votre logo arbore la mention « Genève – Montréal ». Pourquoi est-ce important pour vous?

Je suis très fier et amoureux de ma ville. Bien sûr, il serait plus simple pour moi de m’installer en Suisse, mais ma famille est ici et je reste très attaché à Montréal. Au-delà de ces considérations émotives, tout le travail de haute joaillerie et de création est réalisé à Montréal; il allait donc de soi de le mentionner.

Comment envisagez-vous l’avenir?

Je suis un homme d’affaires et il est important pour moi de connaître une réussite commerciale, mais l’horlogerie reste avant tout une passion. J’envisage donc l’avenir comme une grande aventure agrémentée de belles rencontres et de passions partagées.

 

www.beauregard.ch

 

Texte : Diane Stehle

Review overview