Cinélande: le succès d’une maison de production montréalaise

Cinélande: le succès d’une maison de production montréalaise

Cinélande: le succès d’une maison de production montréalaise
Texte: Diane Stehlé

Créée en 1986, Cinélande est l’un des plus importants producteurs de films publicitaires au Québec. Des réalisateurs de renom, des producteurs associés parmi les plus expérimentés, de la complicité, la stabilité de l’équipe et les infrastructures complètes ont permis au groupe de se tailler une place de choix dans l’industrie depuis plus de trente ans. Entrevue avec Alex Sliman, producteur exécutif et président.

Quelle est la mission de Cinélande?

Luxury and real estate Depuis 31 ans, notre mission consiste à mettre en valeur le talent du Québec. Dès sa création en 1986, notre maison de production a privilégié les valeurs humaines et a voulu être une grande famille; nous sommes aujourd’hui une cinquantaine de personnes de tous âges. Cinélande rassemble des producteurs exécutifs, des producteurs délégués, des directeurs de production, des coordonnateurs, mais aussi des personnes qui travaillent à la postproduction (monteurs, coloristes, etc.).

Comment peut-on expliquer votre succès?

Le succès s’est façonné au fil du temps. Nos producteurs sont à l’écoute et à l’affût de nouveaux talents, que nous encadrons de notre mieux, quel que soit le médium servi. Cela étant, je crois que l’esprit familial de l’entreprise et le talent qui y est représenté ont compté pour beaucoup dans notre succès.

Comment Cinélande attire-t-elle ses réalisateurs?

Cinélande a été créée par Pierre Lalande et André Viau pour offrir une expertise en productionpublicitaire, ce qui n’existait pas à l’époque. Nous collaborions principalement avec des cinéastes tels que Jean-Claude Lauzon et François Girard. Puis, le bouche-à-oreille a attiré une nouvelle génération, dont Denis Villeneuve et Jean-Marc Vallée. Ils étaient à peine connus lorsque nous les avons engagés, mais ils sont tous devenus de grands réalisateurs. Aujourd’hui encore, nous souhaitons investir dans une relève prometteuse, tels que Mathieu Grimard, Mélanie Charbonneau ou Sébastien Duguay. Qu’ils viennent du film ou du clip, nos réalisateurs ont tous en commun une réflexion créative, de la profondeur, une rigueur de travail. C’est probablement pour ces mêmes raisons qu’ils nous choisissent. De façon plus pragmatique, Cinélande dispose d’une infrastructure qui simplifie les choses. Elle est la seule maison de production de Montréal à avoir ses propres studios et un département de postproduction intégré.

Qui sont les réalisateurs d’aujourd’hui?

Les réalisateurs souhaitent avant tout raconter une histoire qui marquera l’imaginaire du téléspectateur. De nos jours, l’univers publicitaire change rapidement et nous force à réfléchir davantage, à communiquer de manière différente et efficace. Nos réalisateurs s’adaptent bien et trouvent toujours le moyen de s’éloigner des standards et des formules préconçues dans le but ultime de se démarquer. Cette relève est inspirante, c’est fou de voir à quel point leurs références créatives proviennent de tout type d’art.

Citez-nous l’un des projets marquants que vous avez produits.

C’est difficile de faire un choix, car depuis mes débuts chez Cinélande, j’en ai produit plus de 3000. Je dirais toutefois que, récemment, j’ai beaucoup aimé la campagne de Tourisme Québec. Ce projet m’a permis de voir le Québec sous un autre angle. Notre province est tellement riche de gens généreux, de paysages grandioses, de talents. Nous avons de la chance.

Quel est le plus grand défi pour une entreprise comme la vôtre?

Se réinventer. Il faut régulièrement se regarder dans le miroir et se poser les bonnes questions : que pouvons-nous faire pour mieux encadrer nos talents, mieux les mettre en valeur? Avons-nous bien accompli notre mission? Chez Cinélande, nous restons humbles devant le succès. Nous avons eu des hauts et des bas. Il n’y a rien de facile. Il faut toujours avoir la volonté de s’améliorer.

ARTICLE SUGGÉRÉ

Thomas H.

Thomas H.

Oiseau de nuit singulier Du Soubois au Flyjin en passant par le King Crab, Thomas H. fait danser les Montréalais dans les boîtes de nuit, événements et galas les plus branchés de la ville, au rythme de musiques endiablées. Cet été marquera un tournant dans sa carrière avec l’arrivée de Tommy La Croix †, un…

LIRE LA SUITE
Centraide du Grand Montréal

Centraide du Grand Montréal

Lutter contre la pauvreté et l’exclusion Au Québec, 15 % de la population vit avec de faibles revenus, comparativement à 21 % sur l’île de Montréal. Certains quartiers comme Côte-des-Neiges, Peter McGill et Parc-Extension sont particulièrement touchés par la pauvreté, mais même Le Plateau-Mont-Royal n’y échappe pas. Pour améliorer cette situation, l’organisme Centraide du Grand…

LIRE LA SUITE
Une entrevue avec Samia El, présidente et éditrice du Magazine LUXE

Une entrevue avec Samia El, présidente et éditrice du Magazine LUXE

Propriétaire et éditrice du magazine LUXE, Samia El nous explique pourquoi elle a choisi de consacrer tout un numéro à la créativité. Elle nous livre du même coup sa vision à long terme pour le magazine, ainsi que les objectifs qu’elle souhaite atteindre. Pourquoi avoir choisi de consacrer ce numéro à l’art et à la…

LIRE LA SUITE
Gestion Privée 1859

Gestion Privée 1859

Entretien avec Éric Bujold, président En 2009, alors que la Banque Nationale fête ses 150 ans, Gestion privée 1859 ouvre ses portes. Éric Bujold, joueur d’équipe dont la passion et la vision ont contribué à la fondation de cette institution marquante, en deviendra le président. Ce Gaspésien n’en est pas à son premier succès. Quelques…

LIRE LA SUITE