DOSSIER GÉOTHERMIE

DOSSIER GÉOTHERMIE

DOSSIER GÉOTHERMIE

Luxury and real estate GRÂCE À LA TECHNOLOGIE DES THERMOPOMPES, NOUS AVONS ACCÈS AUJOURD’HUI À UNE SOURCE D’ÉNERGIE INÉPUISABLE POUR CHAUFFER LA MAISON : LA CHALEUR DE LA TERRE. CURIEUSEMENT, NOUS POUVONS EN PROFITER AUSSI… POUR NOUS RAFRAÎCHIR!

DEUX FORMES DE GÉOTHERMIE
La géothermie est l’utilisation de la chaleur de la terre comme source d’énergie. La géothermie de profondeur ne dépend pas des conditions atmosphériques comme la pluie, le vent ou le soleil : elle repose sur le fait que le noyau de la Terre est chaud, et les gisements géothermiques, qui peuvent durer jusqu’à 50 ans, pompent cette chaleur. Pour la géothermie de très basse énergie, celle que nous utilisons pour le chauffage résidentiel au Canada aujourd’hui, c’est le soleil et l’eau de pluie qui réchauffent le sol, à des températures variant entre 10 et 30° C : un circuit de « boucles souterraines » récupère cette chaleur dans le sol. Notez que la géothermie de chauffage : l’électricité est nécessaire pour faire fonctionner l’ensemble du système et élever la température de l’air ou de l’eau.

LES TROIS GRANDES COMPOSANTES DU SYSTÈME
Le système est composé de trois éléments principaux : le circuit de conduits dans le sol (boucles souterraines) permettant au liquide frigorigène (mélange d’antigel et d’eau) de circuler, la thermopompe (qui assure le transfert de chaleur) et le circuit de distribution d’air (ou d’eau chaude) dans la maison. La thermopompe a une durée de vie comprise entre 10 et 20 ans.

Le circuit souterrain, lui, a une durée de vie plus longue. Une nouvelle installation géothermique peut souvent utiliser un réseau de distribution intérieur de chaleur, et elle peut être combinée à un système de climatisation. La géothermie permet également le chauffage de l’eau chaude, et vous pouvez envisager par exemple de chauffer également l’eau de votre piscine avec votre installation.

LE PRINCIPE DE LA THERMOPOMPE
La thermopompe fonctionne un peu comme un réfrigérateur. Elle utilise la chaleur récupérée par le liquide frigorigène qui circule sous la terre et le transmet au système de chauffage de la maison. En été, elle peut faire l’inverse : elle utilise la
« fraîcheur » du liquide et le retransmet au système de ventilation. Le site d’Hydro-Québec offre une mini-animation très simple et très parlante sur le principe de la géothermie.

La chaleur récupérée ne suffit pas à chauffer directement la maison : il faut, d’une certaine manière, la concentrer. C’est pour cela que le système n’est pas autonome du point de vue énergétique : en général, il faut dépenser une « unité » d’énergie (électricité) pour obtenir 3 « unités » de chauffage. Il s’agit donc de vérifier la performance de la thermopompe au moment de l’achat, ainsi que son rendement énergétique. Sur le site de Ressources naturelles Canada, toutes les indications techniques sont détaillées : un gros guide de 44 pages en format PDF, Les systèmes géothermiques résidentiels. Guide de l’acheteur permet de faire le tour de la question.

LES CONDITIONS D’INSTALLATION
Si vous envisagez d’installer un système géothermique, il est essentiel de prendre en compte la surface nécessaire et l’encombrement de l’ensemble. D’abord, la thermopompe elle-même est relativement encombrante, peu esthétique et souvent
très bruyante. Renseignez-vous auprès de votre municipalité pour les conditions : par exemple, il peut être interdit de placer la thermopompe en façade, et des distances peuvent être imposées pour ne pas importuner le voisinage.

Ensuite, le système de conduits souterrains nécessite une surface importante, notamment s’il s’agit de boucles horizontales : aucune construction (et parfois même plantation) n’est possible au-dessus. Le forage (boucles verticales) permet
d’éviter cet inconvénient, mais il est plus dispendieux.

D’autres types de boucles souterraines existent : on peut ainsi utiliser la chaleur de l’eau et non celle du sol pour alimenter la thermopompe. On parle alors de boucle ouverte, si le système puise l’eau dans un puits et reverse ensuite l’eau dans un autre puits. Vous pouvez envisager également une boucle fermée d’étang ou de lac, mais il s’agit d’une installation très spécialisée, avec des conditions spécifiques liées en particulier à la hauteur de la nappe phréatique.

Enfin, le système de chauffage (et de climatisation) de la maison doit être adapté au fonctionnement de la thermopompe géothermique, que ce soit un système à eau chaude ou à air conditionné.

LES DEUX ÉLÉMENTS GAGNANTS : CONFORT ET ÉCOLOGIE
L’installation d’une thermopompe et d’un système géothermique permet avant tout un confort accru et une baisse de la consommation d’énergie. En effet, même s’il faut dépenser une certaine quantité d’électricité pour produire air chaud ou air frais, la Terre offre gratuitement le reste… Du point de vue des coûts globaux, cependant, l’achat de la thermopompe (10 000 à 15 000 $) et la mise en place du système (excavation, pose des circuits, etc.) feront que la facture énergétique liée au chauffage risque d’être la même! En revanche, la combinaison d’un système de climatisation l’été et de chauffage l’hiver améliore énormément le confort de la maison. Du point de vue écologique, le chauffage et la climatisation grâce à la géothermie sont beaucoup moins polluants que les systèmes classiques (mazout par exemple). En quelque sorte, la Terre nous aide, et nous lui rendons…

LE CHOIX D’UNE THERMOPOMPE… ET D’UNE ENTREPRISE QUALIFIÉE
La géothermie vous tente et vous ne savez pas par où commencer? Les sites d’Hydro-Québec et Ressources naturelles Canada vous offre des indications techniques très intéressantes : critères de qualité d’une thermopompe et rendement, efficacité énergétique… De plus, la Coalition canadienne de l’énergie géothermique (CCÉG) vous permet de trouver un professionnel qualifié et accrédité pour effectuer vos travaux. Vous pouvez utiliser le moteur de recherche pour trouver un professionnel non loin de votre lieu de résidence si vous ne connaissez aucune entreprise. Vous pouvez également vérifier que l’entreprise avec qui vous voulez faire affaire est bien sûr la liste des professionnels accrédités par la CCÉG. Ensuite, à vous de choisir!

 

TEXTE : Anna Olivier

 

 

ARTICLE SUGGÉRÉ

Monaco Yacht Show

Monaco Yacht Show

29e édition Du mercredi 25 au samedi 28 septembre 2019, la 29e édition du Monaco Yacht Show accueillera à nouveau les adeptes du yachting de partout à travers le monde. Festivités de gala, réunions d’affaires et événements privés se succéderont dans le cadre glamour de la Principauté de Monaco. Organisé dans l’emblématique port Hercule en Principauté de Monaco, le Monaco…

LIRE LA SUITE
Le Magazine Luxe a le plaisir de présenter 88 JETS

Le Magazine Luxe a le plaisir de présenter 88 JETS

UNE COMPAGNIE DE JETS NOLISÉS DE LUXE BASÉE AUX PAYS-BAS. Passionnée par l’aviation, les voyages de luxe et le mode de vie jet-set, 88 Jets est prête à répondre aux besoins des lecteurs du magazine LUXE en matière de voyages internationaux. 88 Jets s’adresse à une vaste clientèle, des entrepreneurs de renom aux chefs de…

LIRE LA SUITE
Salon international de l’auto de Montréal 2018

Salon international de l’auto de Montréal 2018

UNE 75e ÉDITION RÉUSSIE La 75e édition du Salon International de l’Auto de Montréal (SIAM) s’est tenue du 19 au 28 janvier 2018 au Palais des congrès de Montréal. Cette année, avec la thématique Soyez de la révolution, le SIAM a démontré qu’il a toujours été, depuis ses débuts, le lieu de choix pour dévoiler…

LIRE LA SUITE
Un séjour à New York au volant de la Lincoln MKX 2017

Un séjour à New York au volant de la Lincoln MKX 2017

Alors que la Fashion Week battait son plein, LUXE magazine a profité d’un séjour dans la Grosse Pomme pour tester la nouvelle Lincoln MKX et partager son expérience avec ses lecteurs. Verdict : aimée et approuvée! Chez LUXE magazine, nous voyons grand. C’est pourquoi nous tenons à mettre en valeur les projets de prestige qui…

LIRE LA SUITE