VOTRE MAGAZINE EN LIGNE DU LUXE IMMOBILIER & ART DE VIVRE

Accueil / Immobilier  / Design  / Gabriel Scott : un univers unique et intemporel

Gabriel Scott : un univers unique et intemporel

Gabriel Scott élargit ses horizons autour du globe : la marque prend de l’essor avec l’ouverture d’une deuxième salle d’exposition prévue pour octobre 2019 dans le quartier tendance de Mayfair, à Londres. La marque emblématique de luminaires et d’ameublement, fondée il y a moins de dix ans, adopte un style de design des plus novateurs. Voici donc comment Gabriel Kakon et Scott Richler, deux architectes devenus entrepreneurs, trouvent leur inspiration, et comment leur créativité continue de donner vie à de nouveaux lieux florissants.

Comment la marque Gabriel Scott est-elle née?

Au début, nous travaillions ensemble à la création de meubles sur mesure pour des clients locaux. Bien que nos activités étaient plutôt lucratives, le processus était très exigeant en termes de main-d’œuvre. Nous avons donc décidé de créer une collection inspirée de modèles que nous avions conçus antérieurement, mais qui repose sur des processus plus normalisés. Le lustre Kelly, spectaculaire et sculptural, se prêtait bien à cette polyvalence. Les possibilités de personnalisation étaient toutefois limitées. L’année suivante, nous avons conçu un système qui nous donnait plus de flexibilité et qui laissait une plus grande place à la créativité. C’est ainsi que le modèle Welles est né. C’est la création phare de Gabriel Scott; c’est notre pièce maîtresse.

 

Chaque collection rappelle l’univers du bijou. Quel lien voyez-vous entre les luminaires et les bijoux?

Il est tout à fait naturel de faire le lien entre nos créations et les bijoux, car un luminaire, tout comme un bijou, est une pièce centrale qui a du caractère : c’est l’accessoire qui attire l’œil immédiatement, qui rehausse un look et qui unit tout le reste. D’un point de vue design, un luminaire se distingue de tous les éléments dans la pièce. Il est bien à vue, joliment suspendu au plafond; tout ce qui brille attire naturellement le regard. Le terme « bijou » a toujours fait partie de notre vocabulaire. Prenez le Harlow, par exemple, il s’apparente si évidemment à une horloge que l’association va de soi.

Vous avez créé des pièces spectaculaires pour de nombreuses marques haut de gamme de renommée mondiale. Parlez-nous du processus de conception.

Le processus varie selon la marque avec laquelle nous travaillons. Nous avons créé de nombreuses pièces pour les magasins Cartier situés un peu partout dans le monde. C’est une occasion en or pour nous d’être très créatifs puisque chaque boutique présente des éléments de design différents, qui nous servent de cadre de référence pour imaginer les tailles, les formes, les couleurs et les usages de nos créations. Nous avons eu aussi la chance de développer notre créativité et de collaborer aux vitrines emblématiques de Bergdorf Goodman où nous avons créé une mise en scène complète, ce qui est une expérience totalement différente en termes de design.

Où puisez-vous votre inspiration?

Voilà une question complexe. La réponse évidente est l’univers du bijou. Mais la vraie réponse est que bien que notre processus nous permette de laisser cours à notre créativité, nous sommes tout de même contraints de respecter certains critères du marché. Quelques principes de base animent Gabriel Scott : design intemporel, construction réfléchie, bonne valeur, conception intelligente et produit fabriqué localement. Nos valeurs et nos points de vue nourrissent notre inspiration.

 

Lorsque vous participez à des expositions ou à des salons, comment arrivez-vous à vous distinguer des autres designers qui exposent?

C’est une bonne question. Dans le domaine du design, le contexte est tout aussi important que le produit. Nous participons chaque année au Salon International de Milan, et cette année, nous avons créé une structure qui attire spontanément le regard des visiteurs qui passent devant notre kiosque, complémentée par un espace invitant et chaleureux qui accueille ceux qui nous visitent. Tout, des ouvertures à la palette de couleurs, a été pensé et conçu de manière à donner un ton particulier. Pour comprendre nos luminaires, il faut un cadre grandeur nature et un contexte. Dans notre œuvre, des matériaux souples, comme des tapis et des rideaux, se marient à des accents audacieux aux tons cuivrés. Le décor était extrêmement immersif et les résultats ont été incroyables. Tout était en place pour attirer les gens et créer une expérience, du moment où ils passaient devant notre kiosque jusqu’à ce qu’ils sortent de notre espace.

Votre salle d’exposition dans le quartier de Soho, à New York, existe depuis déjà cinq ans. Qu’est-ce qui vous a amené à en ouvrir une deuxième dans Mayfair, à Londres?

L’idée était de répondre aux demandes de nos clients provenant de l’Europe et du Moyen-Orient. Maintenant, nous sommes présents sur deux continents, et c’est bien plus logique. Notre salle d’exposition à Londres est située entre la fameuse Saville Row et New Bond Street, un emplacement privilégié pour notre clientèle.

Pourriez-vous nous parler d’un projet de rêve pour Gabriel Scott?

Peut-être plus de collaborations significatives. Nous aimerions travailler avec des designers dans le monde de la mode et l’univers de l’art; créer une expérience qui va au-delà du produit. Nous aimerions plonger dans quelque chose qui transcende l’aspect fonctionnel d’un excellent design, que nos sculptures deviennent une expérience en soi.

 

www.gabriel-scott.com

 

Texte : Alecs Kakon

Review overview