VOTRE MAGAZINE EN LIGNE DU LUXE IMMOBILIER & ART DE VIVRE

Accueil / Gastronomie  / Glenmorangie Pride 1974 : le plus primé des single malts

Glenmorangie Pride 1974 : le plus primé des single malts

Le 23 mars dernier, Glenmorangie dévoilait lors d’unesoirée privée au Steinway Hall de New York le whisky single malt écossais le plus rare, le plus ancien et le plus intense jamais sorti de la distillerie des Highlands : le Glenmorangie Pride 1974. Pour marquer le coup, M. Bill Lumsden, directeur de la distillation, de la création et des réserves de whisky de Glenmorangie, a invité Aaron Diehl, pianiste de renommée internationale, à interpréter la pièce que lui a inspiré le précieux nectar dans le cadre d’une collaboration créative visant à célébrer cette cuvée.

 

Glenmorangie Pride 1974 est la troisième édition limitée de la collection Glenmorangie Pride, qui regroupe les malts les plus rares et les plus précieux de la maison écossaise. Destiné aux connaisseurs et limité à 503 carafes de cristal seulement, ce whisky ayant maturé durant 41 ans revêt un caractère salé et épicé que le temps n’a jamais aussi bien bonifié.

 

«Glenmorangie Pride 1974 possède cette riche intensité,fruit d’une lente et patiente maturation. De ce procédé émerge un mélange exquis d’arômes incandescents,complexes, où le vinaigre balsamique vieilli, le caramel salé et les oranges se marient pour faire ressortir des notes de pommes cuites, de caramel anglais, d’oranges et de sucre brun. Avec sa mélodie recherchée aux harmonies multidimensionnelles, la pièce remarquable d’Aaron Diehl capture la beauté mystique de notre nouveau whisky », a commenté M. Bill Lumsden.

 

Glenmorangie Pride 1974 est la troisième expression de la série du même nom. Dès le mois d’avril, seulement 12 bouteilles seront disponibles sur le marché canadien, en importation privée, au coût de 8 000 euros.

 

www.glenmorangie.com

Review overview