VOTRE MAGAZINE EN LIGNE DU LUXE IMMOBILIER & ART DE VIVRE

Accueil / Affaires  / Groupe Ferreira : l’entrepreneuriat de père en fille, une passion contagieuse

Groupe Ferreira : l’entrepreneuriat de père en fille, une passion contagieuse

Depuis janvier dernier, Carlos Ferreira, propriétaire des restaurants de renom Ferreira Café, Taverne F et Café Vasco da Gama, a confié les activités quotidiennes de son groupe à sa fille Sandra, désormais directrice des opérations. Pour assurer la transition, il reste toutefois très présent. Dynamique et créative, la jeune professionnelle compte bien poursuivre le rêve de son père : faire du groupe Ferreira l’ambassadeur de la culture gastronomique portugaise.

 

Sandra Ferreira avait sept ans lorsque le Ferreira Café a ouvert ses portes. elle passait toutes ses fins de semaine au restaurant avec son père. « J’aidais le personnel à servir les clients, je mangeais, puis… je m’endormais sous les tables! », se rappelle la jeune femme. « Plus vieille, quand j’étais au cégep, je travaillais là-bas à temps partiel comme hôtesse. J’adorais ça! » les voyages forment la jeunesse. Sandra est donc partie étudier trois ans en Pennsylvanie puis deux ans à new York, où elle a travaillé pour le magasin Macy’s, comme gérante d’un rayon. Elle a ensuite occupé un poste en marketing au sein d’une start-up avant de rentrer l’année dernière à Montréal.

 

« Quand je suis revenue, j’étais prête à m’impliquer à 100 % dans l’entreprise de mon père. » Les premiers mois ont été consacrés à l’ouverture de la Taverne F, inaugurée en février dernier. Situé en plein coeur du Quartier des spectacles, l’endroit présente un nouveau concept de restauration, dans une ambiance conviviale. « Notre menu est fait de petiscos, de petits plats à partager typiquement portugais. Chacun en choisit trois ou quatre puis ils sont placés au centre de la table pour être partagés. Les foodies peuvent donc goûter à tout à un coût abordable », commente-t-elle. Idéal avant ou après un spectacle, le restaurant convient aussi parfaitement à un rendez-vous en amoureux ou entre amis.

Changement et continuité

la Taverne F continuant sur sa lancée, Sandra et son père se consacrent aujourd’hui à restructurer le Ferreira Café, en collaboration avec le nouveau chef, João Dias, afin que l’entreprise demeure solide dans un marché difficile.

 

Face à la rude concurrence et à l’augmentation des coûts, il faut être passionné et avoir une volonté de fer pour gérer un restaurant. Des qualités qui ont toujours animé Carlos Ferreira et qu’il a réussi, visiblement, à transmettre à sa fille. « Comme dit mon père, il y a toujours place à l’amélioration et à l’innovation. »

 

Cette philosophie de l’entrepreneuriat, qui permet au Ferreira Café de compter, dix-neuf ans après son ouverture, parmi les meilleures tables de Montréal, Sandra l’a faite sienne.

 

Dans cette optique, en collaboration avec João et Cristina Garcia, la directrice des événements, elle poursuit la mise en valeur du service de traiteur. le Ferreira Café propose ainsi des menus entièrement personnalisés dans le cadre d’événements d’envergure. Cette année, il a notamment été coprésentateur de la soirée-bénéfice de la Fondation Sainte-Justine, parrainée par Céline Dion.

 

Confiant, Carlos Ferreira commente : « avoir une vision, c’est aussi croire en une relève prometteuse et savoir passer le gouvernail quand on en ressent le besoin. Aujourd’hui, ma fille est sur le terrain au quotidien. De mon côté, je me consacre plutôt au développement de nouveaux produits et, bien sûr, je l’accompagne si elle a besoin de moi. »

 

Un avenir prometteur

Carlos Ferreira vient en effet de créer une gamme de vins et d’huile d’olive d’excellente qualité, qu’il souhaite développer. Pour le moment, les vins provenant de la vallée du Douro au Portugal, sa région natale, sont proposés en importation privée dans tous les établissements du groupe.

 

Toutefois, à court terme, ils pourraient figurer sur les tablettes de la SAQ. « Nos vins sont savoureux et accessibles au grand public. Tout comme pour nos huiles d’olive, nous en contrôlons la qualité de A à Z. Chaque fois que nous fabriquons un produit qui porte le sceau de notre marque, nous voulons que nos clients soient satisfaits à 100 % », dit l’homme d’affaires.

 

 

Pour Sandra, renforcer la marque de commerce du groupe est aussi une priorité. D’ailleurs, quand on lui demande comment elle imagine sa société dans dix ans, elle nous répond : « J’aimerais que notre marque soit reconnue par tous les Québécois et qu’elle ait une plus grande visibilité. »

 

Plus de restaurants? Plus de nouveaux produits? Sandra ne sait pas encore la forme que prendra cette extension. Pour l’heure, elle est au coeur du vent de renouveau qui souffle sur le Ferreira Café. Et c’est ce qui importe. Né du rêve d’un immigrant portugais qui souhaitait faire découvrir sa culture aux Québécois, le restaurant s’engage, à n’en pas douter, dans un avenir prometteur où l’horizon sera grand.

Pour toute information

Ferreira Café
1446, rue Peel
Tél. : 514 848-0988
info@ferreiracafe.com
www.ferreiracafe.com

 

Café Vasco Da Gama
1472, rue Peel
Tél. : 514 286-2688
info@vascodagama.ca
www.vascodagama.ca

 

Taverne F
1485, rue Jeanne-Mance
Tél. : 514 289-4558
info@tavernef.com
www.tavernef.com

 

Texte : Diane Stehle
Photos : Patrizia Castiglione

Review overview