VOTRE MAGAZINE EN LIGNE DU LUXE IMMOBILIER & ART DE VIVRE

Accueil / Voyage  / Isla Mujeres : un petit paradis à découvrir

Isla Mujeres : un petit paradis à découvrir

À peine à quinze minutes en bateau de Cancún, l’Île des Femmes semble à mille lieues de sa voisine bruyante et fêtarde. Entourée par les eaux cristallines de la mer des Caraïbes, cette petite île est en effet une véritable oasis de calme et de beauté, idéale pour qui veut se ressourcer à l’ombre des cocotiers.

 

De Cancún, il suffit de prendre le traversier pour fouler le sol de ce petit paradis. Ou bien encore l’avion, pour une arrivée grandiose et la découverte d’un panorama à couper le souffle, entre kilomètres de bancs de sable, nature luxuriante et récifs de corail émergeant des eaux turquoise.

 

Découverte en 1517 par un conquistador espagnol, l’Île des Femmes tiendrait son nom des figurines de déesses mayas découvertes dans l’un des sanctuaires de l’île, dont le plus visité se trouve aujourd’hui sur les falaises de Punta Sur. Certains racontent, peut-être pour alimenter la légende, que des pirates espagnols y laissaient leurs  femmes afin de les mettre à l’abri, avant d’aller piller la côte.

 

Le fait est qu’à l’époque des Mayas, Isla Mujeres (l’Île des Femmes) était considérée comme un lieu sacré dédié à la Déesse Ixchel, mère des dieux, déesse de la lune et de la fertilité.

 

Aujourd’hui encore, l’île semble bénie des dieux, tant elle offre de sérénité et de trésors à celui qui tente de la découvrir.

Baignade et farniente

S’étendant sur à peine huit kilomètres, Isla Mujeres possède un port pittoresque, bordé par une foule de petits restaurants qui vous proposeront quelques spécialités locales, comme le ceviche ou le pollo frito (poulet frit), ou encore un poisson pêché le matin même, finement grillé.

 

Sa principale attraction reste, bien sûr, ses plages de sable blanc, dont la fameuse Playa Del Norte, sans doute l’une des plus belles du monde. Quel plaisir de se prélasser au soleil, loin de toute âme humaine, avec pour seul horizon le bleu de la mer et la transparence de l’eau… Pour admirer les fonds marins et les milliers de poissons multicolores, inutile d’être un plongeur averti : à quelques mètres du bord, sergents-majors, anges, poissons-perroquets, barracudas, et même raies et calmars se laissent observer facilement, au grand bonheur des enfants.

 

 

Durant le jour, faire le tour de l’île constitue une belle activité et donne l’occasion de visiter d’autres plages, quasi désertes, et surtout de rencontrer les Mexicains, avenants et chaleureux, même si tous vivent en grande partie du tourisme. Les marcheurs plus aventuriers partiront à pied, les autres pourront louer un vélo ou, mieux, une voiturette de golf.

 

 

Le soir, la rue principale offre une agréable promenade parmi ses maisons basses et colorées. Vous y dénicherez à coup sûr un joli souvenir et en repartirez une crème glacée à la main.

Une multitude d’activités

Malgré sa petite taille, Isla Mujeres propose une panoplie d’activités. Les amateurs de plongée en apnée ou plongée sous-marine ne manqueront pas de se rendre au parc naturel Garrafon, pourvu de magnifiques fonds marins. Une tyrolienne y a été installée au-dessus de l’eau pour permettre d’admirer le paysage, tout en s’amusant.

 

 

La grotte des requins endormis (Cueva de Los Tiburones Dormidos) est également un incontournable pour ceux qui aiment plonger. Vous y approcherez de près les fameux squales.

 

Si vous souhaitez aller voir un peu plus loin, plusieurs excursions en mer sont offertes, en bateau ou en catamaran, notamment pour découvrir la petite île de Contoy, une réserve naturelle où viennent séjourner plus de 90 espèces d’oiseaux et qui abrite une flore et une faune aquatique remarquables. Le Musa, le plus grand musée sous-marin au monde, vaut aussi le détour (voir notre encadré). Mais, surtout, on ne peut aller visiter Isla Mujeres sans partir à la rencontre des requins-baleines. Nager avec ces géants de la mer vous laissera un souvenir impérissable.

 

 

Oui, Isla Mujeres est vraiment bénie des Dieux

Un musée sous-marin

Inauguré en novembre 2009, le Musa est le plus grand musée sous-marin de la planète. Quatre cent soixante sculptures en ciment, créées en majorité par l’artiste anglais Jason de Caires Taylor, ont été immergées à près de dix mètres de profondeur, dans les fonds d’Isla Mujeres.  D’un réalisme saisissant, ces statues  ?  un homme qui pleure, un autre qui regarde la télé, une femme en train de prier, etc.  ?  retracent l’histoire du peuple maya, une civilisation parmi les plus mystérieuses de la planète.

 

En plus d’être artistique, ce projet vise à sensibiliser les touristes à la fragilité des coraux qui souffrent de l’afflux massif de visiteurs dans la région de Cancún. La visite se fait à la nage, en plongée sous-marine, en apnée ou en bateau équipé d’un fond de verre. Les plongeurs les plus expérimentés peuvent aussi visiter le site de nuit.

 

 

Texte : Diane Stehle

Review overview