La collection privée Banque Nationale

La collection privée Banque Nationale

La collection privée Banque Nationale

Rencontre avec Jo-Ann Kane, conservatrice


Luxury and real estate Depuis 1971, la Banque Nationale acquiert des œuvres d’art qu’elle expose dans ses bureaux, ses succursales et ses filiales partout au pays. Avec plus de 7 000 œuvres originales, la collection de la Banque Nationale est la plus importante collection au Canada détenue par une entreprise. Sa conservatrice, Jo-Ann Kane, nous la présente.

Décrivez-nous en quelques mots la collection de la Banque Nationale.

Notre collection a pour principale caractéristique de représenter l’histoire de l’art canadien de 1895 à nos jours. Elle comprend des peintures, des estampes, des dessins, des sculptures, des photographies et des œuvres numériques. Sans vous citer de noms, je peux affirmer que notre collection est constituée d’œuvres qui proviennent autant de la relève que d’artistes jouissant d’une bonne renommée.

Quel est l’objectif d’une telle collection?

Tout d’abord, nous souhaitons procurer un espace de travail stimulant à nos employés et, par le fait même, recevoir nos clients dans un cadre agréable. Mais surtout, nous voulons encourager les artistes d’ici en posant un geste direct. Acquérir des œuvres est une façon de soutenir le milieu des arts visuels québécois et canadien.

Quels sont les critères qui vous guident dans l’acquisition d’une œuvre d’art?

L’artiste doit être reconnu par ses pairs, détenir au moins dix ans de pratique et avoir exposé des œuvres dans des lieux reconnus.

Quel est ensuite le processus d’acquisition?

Je propose au comité des œuvres qui répondent à la politique d’acquisition. Le comité se réunit trois à quatre fois par année et détient le pouvoir décisionnel.

Hormis les bureaux et les succursales de la Banque Nationale, où peut-on voir les œuvres de votre collection?

Nous faisons beaucoup de médiation avec nos œuvres d’art. Ainsi, dans les espaces publics où se trouvent des clients de la Banque Nationale, nous les exposons accompagnées de cartels explicatifs. Nous publions sur Instagram des capsules sur la collection, ce qui permet de démystifier certaines œuvres. Enfin, nous prêtons régulièrement des pièces de notre collection à des musées partout au Canada. Nous sommes toujours ravis de prêter nos œuvres afin que le plus grand nombre puisse les découvrir.

Plusieurs œuvres de la collection privée Banque Nationale seront présentées dans le cadre de la foire d’art contemporain Papier à Montréal.

 

Texte : Diane Stehle
Photos : Patrick Bernatchez, À la recherche du jour d’après, 2012 © Christian Perreault Photographe – Ed Pien, Dream Land, 1999-2010 © Christian Perreault Photographe 

 

ARTICLE SUGGÉRÉ

À la rencontre d’un artiste

À la rencontre d’un artiste

Par Art Intelligentsia Dans chaque numéro du magazine, la fondatrice d’Art Intelligentsia, Barbara Stehle, docteure en histoire de l’art, vous présente un artiste et une œuvre d’art. Art Intelligentsia offre des services de consultation destinés aux collectionneurs d’art, qu’ils soient débutants ou chevronnés. www.artintelligentsia.com Todd Murphy?: The Courage of Margaret Mead La temporalité prend une…

LIRE LA SUITE
Louis Boudreault

Louis Boudreault

Au fil des mots Natif des îles de la Madeleine, Louis Boudreault a fait ses études à Paris à l’École du Louvre. Parue au début des années 90, sa série Les envois retrace la route des couleurs à la Renaissance. Plus tard, en 2003, Destinées se consacre aux portraits de personnalités lorsqu’elles étaient enfants. Aujourd’hui, les…

LIRE LA SUITE
Douglas Coupland

Douglas Coupland

À la Galerie Division La Galerie Division, en collaboration avec la Daniel Faria Gallery, est fière de présenter pour la première fois une exposition solo de l’artiste canadien Douglas Coupland. Reconnu autant pour ses œuvres littéraires que pour sa pratique en arts visuels, Coupland se présente tel un observateur de sa contemporanéité, explicitant ce qui…

LIRE LA SUITE
Le Projet Polaroid – Art et technologie

Le Projet Polaroid – Art et technologie

Au Musée McCord à Montréal Qui n’a jamais été émerveillé devant l’instantanéité d’une photo Polaroid? Cet été, le Musée McCord rendra hommage à ce procédé, qui demeure dans l’imaginaire collectif synonyme d’innova­tion, d’efficacité et de loisir. À l’intersection de l’art et de la technologie, l’exposition Le Projet Polaroid – Art et technologie présentera les œuvres…

LIRE LA SUITE