VOTRE MAGAZINE EN LIGNE DU LUXE IMMOBILIER & ART DE VIVRE

Accueil / Affaires  / Louis T. Lemay, président et facilitateur de l’excellence de la firme d’architecture Lemay

Louis T. Lemay, président et facilitateur de l’excellence de la firme d’architecture Lemay

La firme d’architecture Lemay, à qui l’on doit notamment la conception du Centre Bell, fête cette année son 60e anniversaire. Pour l’occasion, nous avons rencontré son président et facilitateur de l’excellence, Louis T. Lemay.

VOTRE ENTREPRISE A 60 ANS CETTE ANNÉE. PARLEZ-NOUS DE SON ÉVOLUTION DEPUIS SA CRÉATION.

La firme a été fondée en 1957. Elle a suivi l’évolution de la société québécoise. En tant qu’entreprise canadienne-française, elle avait, au début, surtout accès aux commandes de l’Église et des écoles. Puis, avec la Révolution tranquille, l’Expo 67 et le programme d’investissement dans l’édu-cation, elle a obtenu de nombreux mandats pour les polyvalentes et les cégeps. À cela s’est ajouté, dans les années 80, le marché privé et corporatif, car de plus en plus d’entreprises québécoises émergeaient. Dans les années 90, Lemay a eu accès aux domaines publics et privés. Enfin, plus récemment, le design d’intérieur, le design urbain, la planification urbaine, l’architecture de paysage, le développement durable, l’ingénierie et l’image de marque ont été intégrés à nos services. Aujourd’hui, nous sommes une firme intégrée qui offre tous les services de conception de l’environnement bâti afin de créer des milieux de vie exemplaires et bénéfiques pour les collectivités.

COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS VOTRE SUCCÈS?

Je crois qu’il tient à deux éléments principaux. Tout d’abord, nous avons toujours eu comme vision de développer l’entreprise, de croire que nous pourrions sans cesse l’améliorer. Nous avons compris que notre créativité et le travail d’équipe pouvaient nous aider à atteindre nos objectifs de développement et de croissance, tout en gardant en tête notre promesse d’offrir au client ce qui se fait de mieux. Ensuite, grâce aux compétences, au talent et à la passion de notre équipe, nous avons pu réaliser cette vision. Jour après jour, son énergie a permis à la firme de se développer.

QUELLES SONT VOS PLUS BELLES RÉALISATIONS?

C’est très difficile de faire un choix, mais je dirais que c’est la création du Centre Bell dans les années 90, car ce projet a incarné beaucoup de nos valeurs tout en nous permettant de passer à une étape supérieure. Sinon, le plus beau projet est toujours celui qui n’est pas encore réalisé, celui qui aura lieu demain.

PARLEZ-NOUS DE QUELQUES PROJETS RÉCENTS.

À Montréal, nous pilotons plusieurs projets stimulants: Humaniti, une initiative exemplaire en termes de développement durable réalisée selon notre approche unique de conception intégrée; le projet du Quartier de la Montagne, qui combine condos et hôtels sur la rue de la Montagne; la transformation de la Maison Alcan; la conception de la Place Bell, qui deviendra un pôle de divertissement et accueillera le club-école de hockey canadien. À Québec, nous modifions le Grand théâtre de Québec afin d’assurer sa pérennité. Enfin, en dehors du pays, nous venons de remporter le concours international d’aménagement des corniches du littoral de Casablanca au Maroc et travaillons sur plusieurs projets d’hôtels à New York.

COMMENT ENVISAGEZ-VOUS L’AVENIR DE VOTRE ENTREPRISE?

Aujourd’hui, comme je viens de le mentionner, nous œuvrons un peu partout dans le monde grâce à notre offre intégrée. Dans un futur proche, nous souhaitons devenir le leader canadien et œuvrer encore davantage à l’étranger. Le potentiel est là.

QUELLE EST VOTRE VISION DE L’ARCHITECTURE À MONTRÉAL?

Montréal a beaucoup changé ces 15 dernières années. Collectivement, il serait possible de faire encore mieux, mais je crois qu’elle a tout ce qu’il faut pour devenir une destination privilégiée pour la qualité de son environnement de vie. L’organisation de ses quartiers, sa diversité, son centre-ville combinant de façon unique commerces, résidences, bureaux et culture en fait une ville au potentiel incroyable. J’ai en elle une confiance énorme pour l’avenir.

QUELLES SONT LES TENDANCES DANS LE SECTEUR DE L’ARCHITECTURE À MONTRÉAL?

Les tendances sont éclectiques, mais au-delà d’un courant esthétique, il y a, au cœur des conceptions d’aujourd’hui, la question du développement durable. Nous devons créer des environnements de vie sains sans aucune empreinte écologique qui vont permettre aux prochaines générations d’obtenir le meilleur du patrimoine. Il faut penser à long terme. C’est ça l’architecture.

 

Texte : Diane Stehle

Review overview