VOTRE MAGAZINE EN LIGNE DU LUXE IMMOBILIER & ART DE VIVRE

Accueil / Voyage  / Les Laurentides : pour épicuriens de nature

Les Laurentides : pour épicuriens de nature

Plaisirs des sens rapidement retrouvés devant l’effet de pureté et de grandeur qui s’impose à l’approche de la région des Laurentides! Plaisirs décuplés lors de la découverte des multiples ressources bienfaisantes de ce coin de pays qui a su miser, avec équilibre, sur la beauté de sa nature.

Au-delà d’un décor montagneux, les Laurentides occupent une place importante dans la vie de plusieurs citadins de la ville de Montréal et de ses environs. Certains y habitent à l’année alors que d’autres profitent de leur résidence secondaire durant les week-ends ou pendant les périodes de longues vacances.

Située au nord de Montréal, la région des Laurentides tient son nom de la chaîne de montagnes qui la caractérise. D’ailleurs, cette formation rocheuse sert de base à la majorité des activités sportives quatre saisons de ce territoire : des élévations naturelles vallonneuses aux formes arrondies et des sommets de près de 800 mètres de hauteur, comme celui de la montagne du Diable, ont créé un emplacement idéal pour les milliers de lacs et de rivières qui se trouvent sur ce territoire regroupant 8 municipalités régionales de comté (MRC).

LES TROIS PARTIES D’UN MAGNIFIQUE TOUT
Du secteur des Basses-Laurentides à celui des Hautes-Laurentides en passant par le Cœur des Laurentides, il semble bien que tous les plaisirs soient possibles pour les amateurs de faune et de flore, d’activités sportives, de gastronomie ou d’arts. Un ensemble impressionnant de 18 parcs et réserves se déploient sur ces 3 vastes parties réunies. Plus nombreux encore sont les terrains de golf à coefficients de difficulté variés : 23 au total. De quoi satisfaire le plus mordu des adeptes!

Au sud, dans le secteur des Basses-Laurentides, paradis de l’agrotourisme, se trouve la rivière Rouge qui garantit des sensations fortes aux aventuriers du rafting. Plus au nord, les Hautes-Laurentides et leurs multiples zecs (zones d’exploitation contrôlées) offrent la nature en fond d’écran à tous les regards et aux fervents de chasse et pêche, de traîneau à chiens, de motoneige ou de bain de soleil sur les larges plages de sable blanc du réservoir du Baskatong. La région propose aux actifs près de 100 km de pistes cyclables asphaltées et, aux visiteurs qui préfèrent se laisser conduire, son incontournable parc linéaire Le P’tit train du Nord. Une excellente façon de profiter du décor et de connaître les villages dispersés au fil du parcours.

C’est dans le secteur du Cœur des Laurentides, à seulement 40 km de Montréal, que se trouvent le très renommé Mont-Tremblant, le prestigieux Club Intrawest au charme européen ainsi que toute une gamme d’établissements de restauration alliant produits du terroir et mets internationaux. Les gourmands découvriront avec joie et délice les fromages de la région, les cidres et les alcools de pommes, de miel et de raisins, les saucisses d’autruche, d’oie ou de canard et… toutes les succulentes déclinaisons des produits de l’érable.

LE MEILLEUR DES DEUX MONDES
L’hébergement pour séjours courts ou longs y est aussi très facile grâce aux formules gîtes, aux chalets, aux auberges et aux grands hôtels disponibles, et ce, que l’on soit intéressé par une brève visite de relaxation dans un des nombreux spas (spas massages, spas urbains, nordiques ou finlandais) ou par des vacances en famille, estivales ou hivernales. Consacrée principale destination de villégiature quatre saisons du Québec, la région des Laurentides accueille, chaque année, des milliers de voyageurs étrangers venus découvrir ou redécouvrir les plaisirs qu’elle leur offre, y compris les populaires festivals thématiques, les spectacles musicaux ou les pièces de théâtre. Certains résidents des envoûtants villes et villages comme Saint-Sauveur, Sainte-Adèle, Saint-Jérôme, Sainte-Agathe-des-Monts, Mont-Tremblant ou Morin-Heighs, pour n’en nommer que quelques-uns, n’abandonneraient ce secteur pour rien au monde! Quitte à louer leur demeure distinctive temporairement s’ils doivent se déplacer pour 1 an ou 2 à l’étranger parce que les affaires les appellent ailleurs dans le monde. Mais la vendre? Pas de gaieté de cœur!

Dans ce lieu dans lequel les vastes terrains boisés enveloppant les résidences sont une règle bien établie, toute âme qui vive tire une grande satisfaction de cet environnement où tranquillité et silence créent l’ambiance du quotidien. Un bien précieux pour ceux qui s’y ressourcent temporairement en s’extirpant de la ville et un bien inestimable pour tous les retraités qui ont quitté la ville pour de bon et qui souhaitent s’imprégner de la paix avoisinante.

Région magnifique riche en histoire et en patrimoine qui réunit une grande variété d’activités modernes et toute la rusticité voulue pour jouir d’un milieu de vie entouré de forêts, de lacs et de montagnes. Décor enchanteur au printemps, en été, en automne ou en hiver!

Texte : Sandra Gravel

 

 

Review overview