Douglas Coupland

Douglas Coupland

Douglas Coupland

À la Galerie Division


Luxury and real estate La Galerie Division, en collaboration avec la Daniel Faria Gallery, est fière de présenter pour la première fois une exposition solo de l’artiste canadien Douglas Coupland. Reconnu autant pour ses œuvres littéraires que pour sa pratique en arts visuels, Coupland se présente tel un observateur de sa contemporanéité, explicitant ce qui l’entoure par une variété de médiums qui deviennent autant de points d’entrée pour se questionner sur la condition humaine au 21e siècle.

 

Cette exposition de Coupland est divisée en trois sections qui s’agglomèrent chacune autour d’une tradition artistique: le ready-made, le portrait et le paysage. Le premier corpus d’œuvres inclut des matériaux ayant un effet néfaste sur notre environnement et qui ont été trouvés sur les berges de la Colombie-Britannique à la suite du tsunami au Japon en 2011. Formées, soutenues et protégées par le plastique, les œuvres de la série Tsunami étalent l’omniprésence de ce matériau qui fascine par sa polyvalence et dérange par sa résistance.

En avant : Pacific Trash Gyre No.28, 2016 Globe usiné, acier, peinture latex – En arrière-plan, de gauche à droite : Electric Harris Emerald Lake #2, 2019. Impression sur film Duratrans (Kodak) rétroéclairée par DEL –  Electric Harris Mount Robson, 2019. Impression sur film Duratrans (Kodak) rétroéclairée par DEL

Lego Self Portraits questionne notre identité à l’ère de la surinformation accompagnant la surconsommation. Où se situer dans cette nouvelle et toujours grandissante accumulation de données? Ces colonnes de blocs LEGO incarnent ces amoncellements d’informations devenus portraits de nous, mais dans lesquels il est difficile de nous reconnaître. À l’ère de l’égoportrait, des avatars et de la manipulation de notre image supra médiatisée, le concept du portrait résonne maintenant avec une nostalgie de notre présent.

En avant : Tsunami Chest, 2014. Contreplaqué, acier, débris de tsunami japonais récupérés sur les plages de la côte nord de Haida Gwaii – En arrière-plan : Lego Self Portrait No.4, 2019. Briques de LEGO et Plexiglas

Electric Four Seasons Suite: Winter, Spring, Summer and Fall, 2019. Impression sur film Duratrans (Kodak) rétroéclairée par DEL

The Brain, 2019. Installation de matériaux divers et ready-made

La dernière section est centrée sur le paysage, thématique phare de l’histoire de l’art canadien, notamment mise de l’avant par le fameux Groupe des Sept qui a cherché à s’approprier le territoire canadien par le biais de sa représentation. La transformation de ces panoramas en boîtes lumineuses traduit l’impulsion technologique occasionnée par l’immensité du pays pour connecter ensemble une population dispersée. La spatialité, caractéristique principale de l’œuvre d’art visuelle selon Coupland, prend tout son sens dans ces œuvres également marquées par un éclatement de couleurs.

Tidewater, 2018. Débris d’eau de mer recueillis au Nord de la Colombie-Britannique, environ 20 % de débris de tsunami et peinture latex

Douglas Coupland est diplômé du Emily Carr Institute of Art and Design (Vancouver), du Hokkaido College of Art and Design (Sapporo, Japon) et du Instituto Europeo di Design (Milan, Italie). La première rétrospective majeure de l’artiste, everywhere is anywhere is anything is everything, a eu lieu à la Vancouver Art Gallery en 2014. Les œuvres de Coupland ont été incluses dans plusieurs expositions de groupe et font partie de nombreuses collections. Douglas Coupland est officier de l’ordre du Canada depuis 2014.

www.galeriedivision.com

En avant : Global Warming, 2014. Acrylique sur globe – Au milieu : Pessimism 8, 2014. Acrylique sur globe – En arrière-plan : Freon Wunderkammer, 2018. Bombe aérosol pré-datant le code-barre, bois, plexiglas

The Brain, 2019. Installation de matériaux divers et ready-made

À gauche : Electric Four Seasons Suite: Winter, Spring, Summer and Fall, 2019. Impression sur film Duratrans (Kodak) rétroéclairée par DEL – À droite : Electric Harris Lake Superior, 2019. Impression sur film Duratrans (Kodak) rétroéclairée par DEL

 

Texte : Sophie Pouliot

En avant, de gauche à droite : Pacific Trash Gyre No.28, 2016 Globe usiné, acier, peinture latex – Pacific Trash Gyre No.24, 2016 Globe usiné, acier, peinture latex – Global Warming, 2014 Acrylique sur globe – Pessimism 8, 2014. Acrylique sur globe – En arrière-plan : The Palindromic Four Seasons, 2017 Acrylique sur toile

ARTICLE SUGGÉRÉ

À la rencontre d’un artiste

À la rencontre d’un artiste

Par Art Intelligentsia Dans chaque numéro du magazine, la fondatrice d’Art Intelligentsia, Barbara Stehle, docteure en histoire de l’art, vous présente un artiste et une œuvre d’art. Art Intelligentsia offre des services de consultation destinés aux collectionneurs d’art, qu’ils soient débutants ou chevronnés. www.artintelligentsia.com Todd Murphy?: The Courage of Margaret Mead La temporalité prend une…

LIRE LA SUITE
Louis Boudreault

Louis Boudreault

Au fil des mots Natif des îles de la Madeleine, Louis Boudreault a fait ses études à Paris à l’École du Louvre. Parue au début des années 90, sa série Les envois retrace la route des couleurs à la Renaissance. Plus tard, en 2003, Destinées se consacre aux portraits de personnalités lorsqu’elles étaient enfants. Aujourd’hui, les…

LIRE LA SUITE
Le Projet Polaroid – Art et technologie

Le Projet Polaroid – Art et technologie

Au Musée McCord à Montréal Qui n’a jamais été émerveillé devant l’instantanéité d’une photo Polaroid? Cet été, le Musée McCord rendra hommage à ce procédé, qui demeure dans l’imaginaire collectif synonyme d’innova­tion, d’efficacité et de loisir. À l’intersection de l’art et de la technologie, l’exposition Le Projet Polaroid – Art et technologie présentera les œuvres…

LIRE LA SUITE
Foire Papier 19

Foire Papier 19

Une édition prometteuse La 12e édition de la foire Papier, organisée par l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC), aura lieu du 25 au 28 avril prochain au Grand Quai du Port de Montréal. Ce nouvel emplacement permettra à l’événement d’accueillir un plus grand nombre de visiteurs. Autre nouveauté, pour la première fois, Papier présentera des…

LIRE LA SUITE